Achatappartement-bordeaux.com » Assurance » Investir dans le vin : diversifiez votre patrimoine d’investissement !

Investir dans le vin : diversifiez votre patrimoine d’investissement !

Lorsque l’on veut assurer la pérennité de son patrimoine sur le long terme, et lorsque l’on est amateur des grands crus, l’investissement dans le vin paraît comme une solution quelque peu miraculeuse.

Néanmoins, la bouteille de vin ne constitue pas une simple action comme on en trouve dans le marché boursier, il s’agit là d’un investissement sur un produit de luxe dont l’appréciation du prix varie selon certaines conditions.

Pourquoi choisir d’investir dans le vin ?

L’investissement dans le vin doit avant toute chose être animé par la passion et l’amour pour ces grands crus car, seuls de vrais connaisseurs sauront patienter et les apprécier à leur juste valeur.

Comme tous les marchés d’investissement, celui du vin connaît tantôt des hausses et tantôt des baisses, ces 20 dernières années, le marché du vin a connu une évolution progressive allant de 4 à 7 % par an. Bien évidemment, cette hausse varie selon le cépage et les vignobles achetés.

L’avantage de l’investissement dans le vin, outre le fait de diversifier son patrimoine, est que contrairement aux autres champs d’investissement, on peut posséder sa propre cave à partir de quelques milliers d’euros.

Quel vin choisir pour un investissement ?

Toute la question est la, quel type de vin privilégier pour un placement ? Quel est le vin le plus rentable ? Il y a une règle d’or à laquelle il ne faut pas déroger lorsque l’on investit dans le vin : ne pas miser sur la quantité mais plutôt sur la qualité ! À partir de là, tout se met en place. Maintenant, reste à savoir quel est le taux d’investissement que vous souhaitez mettre.

investir vin intelligemment

Si vous souhaitez avoir du vin de premier prix, rien de plus sûr que le vin de Bourgogne qui n’est plus à présenter, il faudra compter entre 10 000 et 15 000 euros pour une centaine de caisses seulement. Par contre, si vous souhaitez miser sur une moyenne de 60 voire 500 euros par bouteille, nous vous conseillons de vous orienter vers le vin en provenance de la vallée du Rhône qui constitue un second choix de qualité, on y trouve :

  • le domaine de François Villard ;
  • le domaine de la Merlettes ;
  • ainsi que les vignobles Chirat.

En parallèle, la grande tendance de ces 10 dernières années est le vin biologique en provenance des vignobles de la Loire, le Jura et le Languedoc qui constituent un marché émergeant et fortement fleurissant, on y trouve :

  • dans le Jura on retrouve le domaine de Stephane Tissot ;
  • dans la Loire on retrouve le domaine Richard Leroy ;
  • en province on retrouve le domaine de Trévallon.

Qu’en est-il de la fiscalité quant à l’investissement dans le vin ?

L’investissement dans le vin n’est pas considéré comme un placement dont les bénéfices fleurissent à court terme, il faut compter une dizaine d’années pour rentabiliser son investissement. À cet effet, la constitution de sa propre cave à vin ne subit aucune imposition. Toutefois, le règlement fiscal exige un taux de 36 % sur la revente du stock de vin et le profit généré selon évidemment la plus-value atteinte.